Un peu d’histoire

Vers l’an 300 de notre ère, Bouin était une à ile habitée par plusieurs familles originaires de Basse Bretagne. Le 7 juin 567, un raz de marée recouvrit entièrement l’à île et fit périr tous ses habitants. En 577, quelques dizaines de foyers vinrent s’implanter à  nouveau en divers secteurs de l’Ile. Pour se protéger de l’océan, les colons durent monter des levées de terre, les premières protections, remplacées peu à  peu par les digues actuelles.

 

L’Ile de Bouin, bordée à  l’est par le bras de mer du Dain et à  l’ouest par l’Océan, fut rattachée au continent vers 1834 avec la construction du premier pont, en direction de Bourgneuf.

 

Depuis ces dates connues, « l’Isle de Bouin » a été submergée à  maintes reprises. Protégée par une digue de 14 km sur laquelle ont été aménagés le port des Brochets, le port des Champs et le port du Bec dit port Chinois, la Commune possède un riche patrimoine tissé au fil des siècles. Son destin a été marqué par des événements sous la révolution, mais aussi par des

personnages comme Sébastien Luneau ou Achille Le Cler et longtemps, par sa prospérité grà¢ce au sel. Autour de l’église, monument emblématique, Bouin garde dans ses rues étroites et ses venelles, des logis et des demeures qui sont le reflet de son passé prestigieux.

Située sur l’axe Nantes-Saint Jean de Monts, à  l’écart des grandes stations balnéaires, la commune de Bouin, en plein marais Breton, offre la possibilité de promenades pédestres ou à  vélo, avec deux circuits balisés : le chemin des digues et le chemin des oiseaux. Traversée par un chemin de Saint-Jacques de Compostelle, par la route de l’huître et par un chemin cantonal équestre, elle fait découvrir des sites propices à  l’observation des oiseaux.

Véritable station nature, vous y trouverez la sérénité pour vos vacances, entre les parfums iodés de l’océan et la faune de son marais insolite .
Bouin est aussi une commune à  la pointe des nouvelles technologies de production d’énergies renouvelables avec un parc éolien qui est un des plus importants de France par la puissance installée. Ce parc éolien, implanté sur le polder du Dain, est composé de huit machines d’une hauteur de 102m en bout de pale et produit au total 20 MW capables d’alimenter 20.000 foyers. Vous serez surpris par l’élégance de ces machines qui brassent lentement le ciel de leurs longues pales blanches.