Les Structures de gestion

SYNDICAT DES PROPRIETAIRES DE BOUIN

Présidé par M. Jean-Yves Gagneux, maire de Bouin Le Syndicat des Propriétaires fondé par la loi du 4 pluviose de l’an VI (le 4 février 1796), est administré par 7 membres et 2 suppléants élus pour quatre ans. Tous les propriétaires de la commune y adhérent et s’acquittent de la taxe. Le Syndicat entretient 110Km d’étiers et de couerres, 70 ouvrages de différentes importances pour réguler le système hydraulique composé de 4040ha d’eau salée et de 1260ha d’eau douce. Six éclusiers ont la charge des manÅ »uvres des ouvrages. Le Syndicat travaille en étroite coopération avec les structures suivantes : – l’Union des Marais de Machecoul – le Syndicat Mixte de Gestion Ecologique du Marais Breton – le Syndicat Mixte de Défense contre la Mer – la commune de Bouin avec le Syndicat d’Aménagement Hydraulique (S.A.H) Budget : Investissement  : 20 272,89 euros Fonctionnement  : 180 903,54 euros

UNION DES SYNDICATS DES MARAIS DU SUD LOIRE

Présidé par M. Jean-Raymond Audion, l’Union des Marais regroupe 13 syndicats de marais sur une superficie de 20.000 ha. Son périmètre s’étend du sud de la Loire au lac de Grand Lieu et à la Baie de Bourgneuf. Son rôle : – Coordonner les syndicats qui la composent – Recenser les cartographies informatiques des réseaux – Procéder aux montages des dossiers afférents aux travaux hydrauliques de chaque syndicat. – Centraliser les dossiers des irrigants et chasseurs. – Anticiper les besoins des différents utilisateurs. – Emettre les titres de recette des taxes à l’eau douce pour les marais et les irrigants qu’elle reverse en partie au SAH. – Subventionner à hauteur de 10% les travaux Participation financière des syndicats inclus dans ce périmètre.

SYNDICAT MIXTE DE GESTION ECOLOGIQUE DU MARAIS BRETON ET PROTECTION DE SON ENVIRONNEMENT

Présidé par M. Denis Crochet, adjoint au maire de Challans. Le syndicat mixte de gestion écologique du Marais Breton et protection de son environnement a été créé le 13 octobre 2000. Cette structure regroupe   Trois communautés de communes : -Communauté de Communes du Marais Breton Nord -Communauté de Communes de Saint Jean de Monts -Communauté de Communes Marais et Bocage 15 communes ont su s’allier pour garantir la survie du Marais. Six associations syndicales de Marais sur 28.008 ha de marais Près de 50.000 habitants conscients de l’intérêt patrimonial Ses compétences : –  L’entretien du Marais –  L’assainissement autonome Ses actions –  La lutte contre les nuisibles (ragondins, rats musqués, taupes) –  La lutte contre les plantes aquatiques envahissantes. –  Missions d’assistance à la mise en place de l’assainissement autonome et au contrôle de son fonctionnement Financement assuré par les Communautés de Communes et les syndicats de marais.

SYNDICAT MIXTE DE DEFENSE CONTRE LA MER

Présidé par M. Jean-Yves Gagneux, maire de Bouin. Créé en 1982, le Syndicat Mixte de Défense contre la Mer a pour vocation la réalisation et l’entretien des ouvrages d’intérêt général de défense contre la mer et leurs voies d’accès existantes ou à  construire, sur le littoral continental de la Baie de Bourgneuf. Son action : Elle s’étend du port du Collet au nord jusqu’au lieu dit « La Cahouette » sur l’étier du Grand Pont, sur la commune de Beauvoir, soit 21 km de digues. Participation : Syndicat des Propriétaires. La commune de Bouin La commune de Beauvoir sur Mer Le Syndicat des Marais de Beauvoir sur Mer Le département.

SYNDICAT d’aménagement HYDRAULIQUE (S.A.H.)

Présidé par M. jean Charrier, conseiller général et maire de Saint Mars de Coutais (44) Le S.A.H a été créé en 1984 afin de réaliser les investissements nécessaires aux travaux de construction et d’aménagement des ouvrages d’intérêt collectif sur les principaux canaux émissaires. Il s’étend sur 51 communes auxquelles s’ajoutent 3 syndicats de rivière : la Logne, la Boulogne et le Falleron. L’ensemble représente 140.000 hectares. Depuis le 1 er janvier 1996, le S.A.H a pris, en plus de l’investissement, la compétence « fonctionnement  » et assure en régie la manouvre de l’ensemble des gros ouvrages du Sud Loire. La Participation: La participation est assurée par les communes et les syndicats de marais, par les taxes payées à l’Union des marais et reversées au SAH.